Approche centrée sur le corps

with 2 commentaires

 

 

Les personnes qui consultent des psychologues, psychiatres ou thérapeutes, sont  généralement sous l’emprise du stress ou d’un état émotionnel négatif. Nos approches d’accompagnement ont tendance à se centrer sur l’aspect cognitif. Je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à une approche centrée sur le corps.

 

« When we leave our bodies, we leave home. »

                                                                             Tara Brach

se centrer sur son corps

 

Nul besoin d’avoir des connaissances pointues en médecin pour savoir que le stress a un impact direct sur notre cerveau, notre système nerveux et le corps en général. S’intéresser au soma[1]est indispensable dans une démarche thérapeutique ou une recherche du bonheur.

Notre cerveau primitif, face à un stress émotionnel (compétition, rupture affective, deuil, vécu de harcèlement etc.) ou face à un traumatisme (attentat, violence, témoin de guerre etc.) réagira de manière physiologique en adoptant l’une des trois réactions que sont : le fait de se battre, de se figer ou de s’enfuir.

 

Un travail introspectif permet de comprendre son propre fonctionnement, prendre conscience de son propre discours interne et ses réactions. Cela ouvre à une autre manière de s’adapter à la réalité. Utiliser en parallèle ou par la suite une technique centrée sur le corps, ajoute une corde à son arc.

 

La Mindfulness

méditer Cette approche qui provient des pratiques non occidentales, est une alternative complémentaire des stratégies cognitivistes. La technique méditative du Mindfulness-Based stress reduction (MBSR) développée par Kabat-Zinn (1990) a fait l’objet de nombreuses études scientifiques prouvant ses effets bénéfiques sur le bien être psychologique et l’amélioration des symptômes de dépression, de stress, d’insomnie, des désordres alimentaires etc.

Récemment, certains scientifiques[2] ont démontré une augmentation de la masse grise dans une partie du cerveau impliquée dans la régulation émotionnelle.

 

Le mindfulness est une technique de méditation qui implique de « porter son attention de manière spécifique : avec un but, au moment présent et sans jugement » (Kabat-Zinn, 1994)[3]. Il s’agit d’adopter une posture d’ouverture et de curiosité, à l’instant présent, en acceptant sans jugement ce qui est en train de se passer.

 

Prendre conscience de ses sensations permet d’être attentif à la naissance de ses pensées et des émotions liées. Cette pratique de la méditation consciente influe sur nos ruminations en nous apprenant à ne pas nous laisser entrainer par un discours interne négatif.

 

L’autre effet pertinent de la prise de conscience de nos sensations est la mise en exergue que nos pensées tout comme nos émotions et nos sensations, sont des phénomènes passagers. Un état interne négatif peut être remplacé l’instant d’après par un sentiment de calme et d’apaisement. Ainsi, nous prenons conscience qu’il existe des espaces de calme et de bien être en soi.

 

L’anxiété et le stress émotionnel viennent généralement d’événements passés douloureux ou de situations à venir qui nous inquiètent. Cependant, le présent est le seul moment que nous maitrisons et qui existe. La Mindfulness agit sur cet aspect là. Cette pratique intègre le fait que la souffrance fait partie de la vie et de certaines expériences. Elle permet à notre énergie de ne pas s’épuiser à lutter contre la souffrance mais à garder l’esprit ouvert afin de ne pas entretenir celle-ci.

 

Anaëlle Malherbe

 

[1] « Ensemble des cellules qui constituent la masse du corps », Larousse

[2] HöLZeL, B.K. ; CarMODY, J. ; VaNGeL, M. ; CONGLeTON, C. ; YerraMseTTI, s.M. ; GarD, T. ; LaZar, s. 2011. « Mindfulness practice leads to increases in regional brain gray matter density », Psychiatry Research : Neuroimaging,191, p. 36-43.

[3] KaBaT-ZINN, J. 1994. Wherever you go, there you are: Mindfulness Meditation in everyday Life, New York, Hyperion.

 

Essayez maintenant : contactez moi

2 réponses

  1. COUSSON
    | Répondre

    Bonjour,

    Quid de la Sophrologie?

    Bien à vous
    cc

    • Anaëlle
      | Répondre

      Bonjour Christian,
      En effet la sophrologie est une approche complémentaire qui permet de se centrer sur le corps. La sophrologie cherche davantage à apporter un état de relaxation tandis la pleine conscience tend à se centrer sur l’ici et maintenant en acceptant toutes les sensations (confortables ou non)
      Nous pourrions également parler de l’hypnose qui agit sur certaines couches conscientes et inconscientes à la fois sur le corps et sur la psyché.

      Il existe donc plusieurs outils riches que nous pouvons utiliser.

Répondre